Ziguinchor: 120 Enfants Orphelins Et 62 Personnes âgées, à L’abandon

0
8


Single Post
Ziguinchor: 120 enfants orphelins et 62 personnes âgées, à l’abandon
Ça grince les dents et ça grogne à l’Association Annasru & Deen-Sénégal. La structure ne peut plus prendre en charge les 120 enfants orphelins ainsi que les 62 personnes âgées à cause du dysfonctionnement des centres d’orphelinat parrainés par PENNY APPEAL UK.
En effet, ce partenaire, selon Mohamed Lamine Aïdara, coordonnateur de l’association Annasru & Deen-Sénégal, a fait subir aux différents centres d’orphelinat des préjudices dévastateurs et injustifiés contraires à l’accord de financement rompu de la façon la plus brutale.
Or, dans les clauses, il avait été convenu que « Le présent protocole d’entente peut être résilié par l’une ou l’autre organisation sans pénalité ni responsabilité moyennant un préavis écrit d’au moins trois mois. Cependant, les deux parties doivent veiller à ce que la résiliation du présent accord n’endommage aucune des activités menées dans le cadre du protocole d’entente ou ne mette en danger l’achèvement des tâches. »
Malheureusement aucun préavis écrit sur l’arrêt du financement n’a été notifié à l’association Annasru depuis la fin de l’année 2019. La conséquence immédiate c’est le dysfonctionnement des centres orphelins avec son corollaire de désagréments relatifs à la fourniture de services de soins aux orphelins, sur la vie des personnes âgées et sur les moyens de subsistance du personnel.
Incapable de poursuivre sa mission d’aide et d’assistance à ces deux catégories vulnérables, l’association Annasru Sénégal a pris la décision de renvoyer les orphelins auprès de leurs tuteurs. Aussi, appelle-t-elle PENNY APPEAL UK à régler les arriérés de paiement dus aux différents prestataires, de réparer les préjudices causés aux 28 membres du bureau de Annasru, de dédommager les entrepreneurs, propriétaires du foyer orphelin et de régler les factures des services de sécurité, des écoles et des services de restauration.
Dans un communiqué de presse diffusé en août 2020, le directeur par intérim de PENNY APPEAL UK évoquait un incident de sauvegarde survenu dans l’un des centres orphelins de PA Gambia. Une raison peu suffisante pour mettre en péril la vie d’autant d’enfants et de personnes âgées selon toujours Mouhamed Aidara qui explique « depuis la création de ces centres orphelins en 2015, PENNY APPEAL UK n’a jamais manifesté d’intérêt sérieux pour la modernisation des orphelinats et n’a jamais accordé d’attention sérieuse aux problèmes de sauvegarde jusqu’à ce qu’un incident se produise dans l’un de ses orphelinats en Gambie »