Voyeurisme à Diourbel : Pour Contempler Les Filles Nues Dans Les Toilettes De L’école, Le Laveur De Véhicules Perçait…

0
14


Single Post
Voyeurisme à Diourbel : Pour contempler les filles nues dans les toilettes de l’école, le laveur de véhicules perçait…
Une insoutenable affaire de mœurs cristallise les débats à l’école élémentaire Ibrahima Thioye de Diourbel.
En effet, un laveur de véhicules a été surpris aux alentours des toilettes, en train de contempler, en catimini, les parties intimes d’une élève, selon des informations exclusives de Seneweb.
D’après l’économie des faits, le présumé prédateur sexuel s’est introduit dans cet établissement scolaire situé au cœur de la ville. En fait, D. N. a percé un trou dans le mur des toilettes de l’école Ibrahima Thioye. Ainsi, le voyeur satisfaisait sa libido en regardant discrètement les élèves nues.
Mais le jeune homme, âgé d’une vingtaine d’années, a été démasqué puis dénoncé auprès de la direction de cet établissement, par l’une de ses «victimes».
Saisis de cette sulfureuse affaire, les éléments du commissariat central de Diourbel ont effectué un transport sur les lieux avant de cerner ce laveur de véhicules.
Ainsi, le pervers a été embarqué à bord du panier à salade par les hommes du commissaire Mor Ngom, au grand bonheur des élèves de cette commune.
D’après nos sources, le mis en cause faisait le tour des écoles, des toilettes publiques de cette ville en vue de satisfaire ses pulsions sexuelles.
Cuisiné par les enquêteurs, le laveur de véhicules incriminé lâche le morceau avant de tenter de justifier ses agissements.
«Mon vice, c’est de contempler les parties intimes des filles, parce que j’ai été atteint mystiquement. J’ai commencé à le faire à Ziguinchor et j’ai continué cette même pratique, dès mon retour à Diourbel», confesse-t-il.
Dans ses aveux, le jeune homme dira clairement que chaque matin, il fait tout pour contempler les parties intimes des filles, avant de faire quoi que ce soit.
Déféré hier mardi pour attentat à la pudeur et voyeurisme au tribunal de grande instance de Diourbel, D. N. a été placé sous mandat de dépôt, d’après des sources de Seneweb proches du parquet.
A noter que le directeur de l’école Ibrahima Thioye et son adjoint ont été attendus par les enquêteurs du commissariat central de Diourbel.