Vente De L’om : Ajroudi Veut Aussi Acheter Le Stade Vélodrome

0
1


Single Post
Vente de l’OM : Ajroudi veut aussi acheter le stade Vélodrome
Dans un communiqué diffusé samedi soir, l’homme d’affaires franco-tunisien affirme vouloir étendre son offre de rachat de l’OM avec l’acquisition du stade Vélodrome.
Le long communiqué est tombé juste avant minuit samedi soir dans les boites mail des journalistes. Il est signé Marc Deschenaux, un des juristes du clan de Mohamed Ayachi Ajroudi, porteur d’une offre de rachat de l’OM. Dans ce long texte, l’homme d’affaires franco-tunisien réaffirme sa volonté d’acquérir le club phocéen mais indique désormais qu’il souhaite en plus acheter le stade Vélodrome.
Trois jours après avoir transmis une «dernière offre ferme» à Frank McCourt valable pour les «dix prochains jours ouvrables», le groupe d’investisseurs abat une nouvelle carte pour tenter de convaincre l’actionnaire américain de vendre. «M. Ajroudi et ses partenaires manifestent officiellement leur intérêt pour cette acquisition car ils souhaitent offrir à l’Olympique de Marseille la propriété de sa maison de toujours», indique le communiqué.
Les plus beaux tifos au Vélodrome lors de la dernière décennie (2010-2019)
Les potentiels acheteurs ont d’ailleurs pris contact avec la nouvelle municipalité de Marseille dirigée par Michèle Rubirola (coalition de gauche), qui ne serait pas opposée à la vente de l’enceinte mais la proposition n’a pas eu d’écho auprès des élus. «Si l’OM est acheteur, vendons-lui le stade», avait notamment déclaré le premier Benoît Payan lors d’un conseil municipal il y a quelques jours. «Nos clients ont entendu dire, sans aucune certitude, que la mairie de Marseille souhaiterait vendre le stade du Vélodrome. Nous avons tenté de nous assurer de l’information avant publication de ce communiqué, mais nos démarches sont restées sans réponse, ce qui prouve, s’il en était besoin, que nous sommes obligés de traiter cette affaire par voie médiatique […] », détaille le courrier.
«Nous réitérons qu’il n’y a aucune campagne de désinformation»
Le clan Ajroudi précise que ce nouveau communiqué n’a pas pour but de mettre la pression sur la direction actuelle du club et ne rentre pas dans une campagne de destabilisation. «Rien ’est plus faux ! Car nos clients sont parmi les plus passionnés supporters du club», assurent les représentants des acheteurs. «Nous réitérons qu’il n’y a aucune campagne de désinformation, mais que si tel était le cas, elle ne devrait pas suffire à déstabiliser un club historique sans que l’on remette en question la solidité de sa structure et de son management» conclut le communiqué.
L’OM, qui avait annoncé poursuivre en justice Mohamed Ayachi Ajroudi et son partenaire Mourad Boudjellal, accusés d’avoir mené «une campagne médiatique pour déstabiliser le club» en se basant sur «des tromperies et des mensonges» n’avait pas réagi à cette énième annonce dimanche matin.