Une Kényane Filme Son “esclavage Moderne” En Arabie Saoudite Sur Tiktok

0
4


Single Post
Tiktok, Brenda Dama, Kenya
Grâce à Tiktok, Brenda Dama raconte de manière humoristique son quotidien de domestique qu’elle qualifie “d’esclavage moderne”. Avec ses vidéos, elle espère également réconforter toutes les personnes dans la même situation.
“C’est de l’esclavage moderne. C’est ce que nous vivons, je ne peux pas mentir sur la façon dont nous sommes traités dans certains foyers.”, raconte Brenda Dama dans la rubrique “Les Observateurs” de France 24.

Profitant de son temps libre pour se détendre sur TikTok, Brenda Dama se rend compte que d’autres travailleurs domestiques étrangers employés en Arabie saoudite racontent leur quotidien et font part de leurs difficultés. Voulant apporter un souffle d’espoir, elle se décide à lancer son propre compte. “Je me suis dit: ‘si d’autres travailleurs domestiques publient des vidéos sur les souffrances qu’ils subissent en Arabie saoudite, pourquoi ne pas proposer des vidéos qui pourraient les motiver, leur donner l’impression qu’ils ne sont pas seuls à traverser de telles situations’”.

Humour et dérision d’un sujet pourtant grave
Brenda Dama s’est très vite trouvé un talent sur la plateforme chinoise. Avec des vidéos courtes et des montages dynamiques, elle raconte et dénonce les journées interminables, les insultes mais aussi le système de la kafala. Un système selon lequel un employé de maison doit remettre tous ses documents d’identité à son employeur, ce qui l’empêche de s’enfuir. “J’ai vu des gens devenir fous. C’est évidemment à cause de ce qu’ils vivent ici. Même en étant mentalement fort, quelqu’un qui vient ici peut devenir fou après un certain temps”, raconte-t-elle sur France 24.

Elle affirme ne pas craindre des réprimandes de ses employeurs. Pourtant, elle sait qu’ils sont sur la plateforme, mais elle veut les sensibiliser ainsi que les autres saoudiens. “Je poste aussi des vidéos pour que nos employeurs les voient, car ils sont aussi sur TikTok…”