Psg : Areola Refuse De Revenir à Paris Pour Chauffer Le Banc

0
4


Single Post
PSG : Areola refuse de revenir à Paris pour chauffer le banc
Prêté par le PSG au Real Madrid l’été dernier, Alphonse Areola effectuera son retour dans la capitale française cet été.
Et pour cause, le journal L’Equipe dévoile que malgré une très bonne intégration au Real Madrid, le gardien de l’Equipe de France ne sera pas conservé par le club merengue à l’issue de son prêt. En effet, le plan de Zinedine Zidane est plutôt de promouvoir un jeune gardien (Luca Zidane ou Andreï Lounine, actuellement prêtés) afin d’en faire la doublure de Thibaut Courtois. Sous contrat avec le PSG jusqu’en 2023, Alphonse Areola va donc retrouver Paris… mais très provisoirement. Car selon le quotidien national, il est tout simplement inenvisageable pour le joueur formé au PSG de redevenir n°2 en France.
Alphonse Areola a bien conscience que désormais, Keylor Navas est installé comme le titulaire indiscutable dans les buts du PSG, raison pour laquelle il souhaite être définitivement transféré cet été. Un changement d’air d’autant plus urgent que la place d’Alphonse Areola chez les Bleus est menacée dans l’optique de l’Euro 2021, Mike Maignan s’imposant doucement mais surement comme une évidence dans le rôle de numéro trois, juste derrière les indiscutables Steve Mandanda et Hugo Lloris. Reste maintenant à savoir où Alphonse Aroela, dont la valeur marchande est estimée à près de 15 ME, rebondira l’été prochain.
Toujours selon les informations de L’Equipe, Londres pourrait être l’endroit idéal aux yeux d’Alphonse Areola et de sa femme, qui apprécient tout particulièrement la capitale de l’Angleterre. Il pourrait notamment y avoir une place à prendre du côté de Chelsea, où Frank Lampard n’est pas un grand fan (c’est peu de le dire) de Kepa Arrizabalaga mais il faudra déjà que les Blues bouclent le départ du jeune Espagnol avant de se lancer sur la piste d’Alphonse Areola… Il apparaît plus délicat de débarquer à Tottenham ou à Arsenal, où Lloris et Leno sont installés.