Présidentielle Sénégal – Madické Niang réhabilité, le plan B en roue libre?
Politique

Présidentielle Sénégal – Madické Niang réhabilité, le plan B en roue libre?

La réconciliation profite-t-elle à Madické Niang? Marginalisé il y a quelques jours par son mentor Me Abdoulaye Wade, Madické Niang revient au premier plan de la plus belle des manières. Il a été « amnistié » par ce dernier dans une lettre qu’il a publiée ce mercredi 12 septembre 2018. D’ailleurs lui-même n’a pas tardé à répondre dans la même veine, affirmant que sa prière a été entendue et qu’il en remercie son vénéré ami et frère. Cet épisode rangé aux oubliettes n’en soulève pas un autre pour autant car, Madické Niang, même s’il ne l’a pas dit publiquement nourrit l’ambition d’être le Plan B du Parti Démocratique sénégalais (Pds).

Me Abdoulaye Wade, qui sait pertinemment que Karim ne peut être candidat à la présidentielle, veut-il simplement le réhabiliter sur son statut de « sénégalais »? « Abdoulaye Wade ne veut rien d’autre que son fils soit dans le circuit politique. Même s’il sait qu’il ne peut être candidat, il veut qu’il soit reconnu comme sénégalais, rangeant sa nationalité française. C’est son combat pour les enjeux futurs car il sait que Karim Wade peut gagner quelque chose dans le futur. C’est pourquoi il n’aime pas que ce dernier soit lésé politiquement », informe cet analyste politique.

Quid de Madické Niang? Réhabilité, il devrait être comme dans le passé un fin stratège pour que Wade finisse par accepter sa candidature pour représenter le Pds. Si les partisans de cette structure politique savent que le schema Karim Wade est utopique, ceux de l’Apr enfoncent le clou. « Tôt ou tard ils finiront par se lasser et choisir un plan B pour la présidentielle. Pour Karim Wade, c’est mort et s’il ose venir au Sénégal, il sera en prison tant qu’il n’aura pas remboursé ce qu’il doit au peuple sénégalais ».

Senegalese President and presidential candidate Abdoulaye Wade waves to his supporters at Guediawaye’s stadium, a suburb of Dakar, on February 22, 2012. The European Union urged Senegal today to lift a ban on street protests and urged all sides to end violence that has left several people dead in the run-up to a presidential election this weekend. Senegal votes on February 26 in its most tumultuous polls since independence, with 85-year-old President Abdoulaye Wade seeking a third term which has sparked deadly protests in one of Africa’s most stable countries. AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO (Photo credit should read ISSOUF SANOGO/AFP/Getty Images)

Absent ce mardi lors de la cérémonie de parrainage à la permanence du Pds, Madické Niang est attendu pour le début de leur campagne de collectes ce jeudi. Avec les retournements de situation dans le lanterneau politique sénégalais, rien de surprenant quant aux événements qui se dérouleront les jours et semaines à venir.

(Lu 100 Fois)