Patrice Evra Donne Son Avis Sur La Pandémie: Malaise Sur Le Plateau

0
9


Single Post
Patrice Evra donne son avis sur la Pandemie
Invité sur le plateau de BFMTV ce jeudi 13 janvier dans le cadre de la sortie de son autobiographie “I Love this game”, Patrice Evra en a également profité pour donner son avis sur la pandémie de Covid-19, son origine et la gestion de la crise sanitaire. 

L’ex-international français et ancien défenseur de Manchester United était l’invité de Bruce Toussaint ce jeudi sur la chaîne d’information en continu. Il venait y présenter son autobiographie “I Love this game” où il évoque notamment les abus sexuels dont il a été victime dans sa jeunesse de la part du directeur de son établissement scolaire mais aussi les polémiques en équipe de France dont l’épisode controversé de la grève de Knysna, lors de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Des confessions à coeur ouvert, pleine de sincérité, et qui lui valent d’enchaîner les plateaux télévisés depuis quelques jours. 

Avis sur la gestion de la crise sanitaire
Mais sur BFMTV, l’ancien joueur a aussi abordé la pandémie de Covid-19, la vaccination et la gestion de la crise sanitaire. Et son avis extrêmement sceptique sur la question, à propos, entre autres, des origines jugées douteuses du virus, n’a pas du tout suscité la même admiration chez ses interlocuteurs et sur les réseaux sociaux. Morceaux choisis: “J’ai l’impression qu’aujourd’hui tu fais même un accident de voiture, on va dire c’est parce que t’as eu le Covid. En Angleterre, on enterre directement le corps. Pour moi, c’est politique. Quand tu veux gouverner et diriger des personnes, c’est avec la peur. Faut faire bien attention”, commente-t-il. Bruce Toussaint demande alors à Patrice Evra s’il est vacciné: “Chacun est libre de faire ce qu’il veut, de croire ce qu’il veut”, élude l’ex-joueur. “Personne ne sait ce qu’est vraiment ce Covid, pour moi c’est pas un hasard ce Covid”. “C’est-à-dire”?”, répond le présentateur, interloqué. “Bill Gates en parlait déjà dans une conférence en 2013″. Silence gêné sur le plateau. 

La fameuse conférence de Bill Gates
Il faut dire que l’allusion à la conférence TED X de Bill Gates, organisée en 2015, est une thèse complotiste largement répandue. Le milliardaire semble ainsi prophétiser la pandémie mondiale, dans un avenir proche. Il médiatise en réalité un discours déjà très présent dans la communauté scientifique, à savoir que le plus grand danger de l’humanité n’est plus incarné par la puissance nucléaire… mais par le microbe: “Si quelque chose tue plus de 10 millions de gens dans les prochaines décennies, ce sera plus probablement un virus hautement dangereux qu’une guerre”, déclarait le fondateur de Microsoft. Son constat reposait en réalité sur deux exemples révélateurs: les épidémies Ebola et SRAS où l’impréparation des États et des autorités sanitaires s’était avérée particulièrement préoccupante. 

Les cellules de vérification des quotidiens Libération et Le Monde, entre autres, avaient décortiqué et démenti la thèse véhiculée dès les premiers mois de la pandémie.