Parcelles Assainies : Le Chauffeur Qui Filmait Ses ébats Sexuels Avec Sa Petite Amie Arrêté Par La Brigade Des Mœurs

0
7


Single Post
Parcelles Assainies : Le chauffeur qui filmait ses ébats sexuels avec sa petite amie arrêté par la Brigade des Mœurs
Une sulfureuse affaire de mœurs a été élucidée par la Brigade des Mœurs de la Sûreté Urbaine du commissariat central de Dakar. En effet, les hommes du commissaire F. Mendy ont cerné un chauffeur aux Parcelles Assainies pour collecte illicite, diffusion d’images à caractère pornographique, menace et chantage selon des informations exclusives de Seneweb.

D’après l’économie des faits, le présumé prédateur sexuel avait l’habitude de filmer ses ébats sexuels avec sa petite amie, D. F. Pis, le mis en cause couchait également avec l’amie de sa dulcinée. Ainsi, il filmait ses moments d’intimité avec S.S.

Mais l’affaire a atterri en justice quand le chauffeur âgé de 27 ans, en possession de ces images obscènes faisait chanter sa petite amie et son amie pour satisfaire sa libido.

Saisis par le parquet, les policiers de la Brigade des mœurs, une entité de la Sûreté urbaine de Dakar, ont mis en branle la machine judiciaire contre le mis en cause. Ainsi, I.S impliqué dans cette sordide affaire a été arrêté et cuisiné par les enquêteurs.

« Les aveux détonants du chauffeur devant les enquêteurs de la Brigade des mœurs »

Pressé de questions, l’homme âgé de 27 ans a craqué devant les enquêteurs. Puis, il a reconnu avoir entretenu des rapports sexuels avec sa copine ainsi qu’avec l’amie de cette dernière. Contrairement aux propos des plaignantes, le mis en cause a précisé lors de son interrogatoire qu’il filmait les images obscènes avec leur consentement.

Dans ses aveux glaçants, le chauffeur domicilié aux Parcelles Assainies révélera qu’il avait l’habitude de filmer ses ébats sexuels. Il confie l’avoir déjà fait à plusieurs reprises avec d’autres femmes d’après des confidences faites à Seneweb.

Visé pour collecte illicite, diffusion d’images à caractère pornographique, menace et chantage, I.S a été présenté aujourd’hui (mercredi) au procureur près le tribunal de grande instance de Dakar.