Om Et La « Fake News » D’une Vente

0
5


Single Post
OM et la « fake news » d’une vente
A l’image de beaucoup de clubs, l’Olympique de Marseille est très marqué par la crise liée au coronavirus. La situation financière est complexe et le club reste sous la menace de l’UEFA pour le fair-play financier. Mais le départ de Frank McCourt n’est pas à l’ordre du jour.
La reprise potentielle de la Ligue 1 est dans toutes les têtes. Et Marseille n’échappe pas à la règle. Le schéma d’une reprise à huis clos n’enchante personne, encore moins pour un club qui peut bénéficier de l’appui du Stade Vélodrome et de ses fervents supporters. C’est un crève-cœur pour la direction de l’OM qui devra sans doute se résoudre à boucler le championnat sans ses habituels suiveurs. En attendant, le club phocéen fait les comptes et négocie actuellement une baisse de salaire de ses joueurs. Une majorité de salariés est au chômage partiel et il ne reste qu’un minimum de personnes pour faire tourner la boutique. Selon Jacques-Henri Eyraud, le président du club, tout le Comex a réduit son salaire de 20%. Un geste qui compte pour un club dans une situation financière très compliquée et qui peut s’attendre à de grosses pertes.
Non, l’OM n’est pas à vendre
«Cela dépendra de la fin de la crise. On suit cela de très près. Cela se chiffrera en plusieurs dizaine de millions d’euros», plaide ainsi Eyraud dans les colonnes de L’Equipe. C’est d’autant plus dommageable que l’OM est actuellement deuxième du championnat et s’apprêtait à vivre une fin de championnat alléchante pour le club et ses supporters. Surtout, le club attend toujours une éventuelle sanction de l’UEFA dans le cadre du fair-play financier, le club n’ayant pas tenu tous ses engagements financiers… Ces derniers jours, une rumeur a fait état d’un possible désengagement de l’actionnaire, Frank McCourt. «Frank est un investisseur exceptionnel et les rumeurs sur la vente du club sont des fake news. Tant pis pour ceux qui en rêvent la nuit», répond sèchement Eyraud. L’OM veut voir plus loin. Avec McCourt.