Nba : Kyrie Irving Opposé à La Reprise De La Saison à Orlando –

0
0


Single Post
NBA : Kyrie Irving opposé à la reprise de la saison à Orlando –
Au cours d’un call avec plusieurs dizaines de joueurs vendredi, le meneur de Brooklyn aurait indiqué être contre la reprise de la saison NBA.
La NBA sera bientôt de retour… sur petit écran. Après les patrons de la Ligue, les joueurs ont en effet donné leur aval et validé le projet d’Adam Silver : une reprise dans une bulle à Disney World, près d’Orlando, à huis clos. Premiers coups de sifflet le 30 juillet. Tous les joueurs ne sont toutefois pas que la ligne de la NBPA (National Basketball Players Association). Et notamment l’international américain Kyrie Irving.
Comme le rapporte The Athletic, plus de 80 joueurs se sont entretenus vendredi lors d’un call. Parmi eux, plusieurs vice-présidents de l’association des joueurs, Kevin Durant, Carmelo Anthony, Dwight Howard, Donovan Mitchell et Avery Bradley. Et donc «Uncle Drew». Plusieurs basketteurs auraient exprimé des doutes sur des sujets d’ordre sanitaire, par rapport au coronavirus, notamment à propos de la porosité de la bulle. On sait que les employés de Disney pourront aller et venir… Mais il a aussi et surtout été question de sujets sociaux, de discrimination et de racisme, et donc de la crise qui agite les Etats-Unis après la mort de l’Afro-Américain George Floyd, le 25 mai dernier, à Minneapolis. «Je ne soutiens pas la reprise à Orlando. Je ne suis pas pour le racisme systémique et ces conneries. Ça sent mauvais», aurait lancé Irving.  
LeBron James veut à la fois jouer et faire entendre sa voix
Le natif de Melbourne ne serait pas le seul à avoir des doutes. D’après Dwight Howard, «jouer à Orlando deviendra une distraction vis-à-vis des problèmes auxquels le pays est confronté». Carmelo Anthony aurait quant à lui proposé aux joueurs présents de faire un don de 25.000$ à une association de leur choix. Et un «joueur respecté» d’estimer, via ESPN : «Une fois que nous recommencerons à jouer au basket, les infos passeront du racisme systémique à « qui a fait quoi » dans le match de la veille. C’est un moment crucial pour nous afin de pouvoir jouer et incorporer cela pour avoir un impact sur ce qui se passe dans nos communautés. Nous nous demandons : « Où et comment pouvons-nous avoir le plus grand impact ? ». La santé mentale fait également partie de la discussion, et comment nous gérerons tout cela dans une bulle.»
» LIRE AUSSI – Kevin Durant met fin au vrai-faux suspense : «Ma saison est terminée»
Evidemment, tout le monde n’est pas opposé à la reprise au sein de la NBA. Loin s’en faut. D’ailleurs, LeBron James, qui ne faisait pas partie de cette réunion, veut reprendre. Le King n’est toutefois pas sourd aux questions sociales, on le sait bien. Et il entend d’ailleurs agir pour le bien commun tout en jouant, comme le souligne The Athletic. «Il veut continuer à avoir un impact en dehors du terrain, mais il veut jouer au basket, assurent nos confrères. Comme cela a toujours été le cas, il croit clairement qu’il peut faire les deux en même temps.» Une position qui serait partagée par de nombreuses superstars, désireuses de jouer et de batailler pour le titre. Et les Lakers font évidemment partie des favoris.
Cité parmi les joueurs qui pourraient refuser de jouer à Orlando, Donovan Mitchell a balayé l’idée d’un simple tweet (voir ci-dessus). D’ailleurs, et cela a été souligné lors du call de vendredi, un arrêt définitif de la saison aurait des conséquences énormes pour les joueurs sur le plan des finances. Cela se compterait en centaines de millions de dollars de salaires perdus, voire au-delà du milliard sur l’exercice 2019-20. En plus, les patrons pourraient faire exploser la convention collective (CBA) et réduire drastiquement les revenus pour les saisons à venir au vu de la situation économique du pays, et donc de la NBA. Dans le plan actuel, la saison, à l’arrêt depuis le 11 mars pour cause de coronavirus, doit s’achever au plus tard le 13 octobre. 22 équipes sont conviées en Floride, avec huit matches de saison régulière par club avant d’attaquer les play-offs.