Mort Suspecte De L’étudiant à Ziguinchor : La Société Civile Interpelle Procureur De La République

0
5


Single Post
Mort suspecte de l’étudiant à Ziguinchor : La société civile interpelle Procureur de la République
La société civile à Ziguinchor est entrée ce dimanche matin dans la danse pour exiger la lumière dans la mort suspecte et douteuse de l’étudiant Tidiane Diallo. «Négligence et laxisme sont devenus depuis un moment les maitres morts dans les hôpitaux à Ziguinchor. Nous nous inclinons pieusement devant la mort de la victime, le jeune Tidiane Diallo. Sa famille a parlé et le Directeur de l’hôpital a aussi parlé. La seule chose que nous demandons, c’est l’ouverture d’une enquête judiciaire de la part du Procureur de la République. Nous lui demandons également d’entendre toutes les deux parties qui se sont exprimées à travers la presse et de s’autosaisir très rapidement du dossier», a dit devant la presse, le président du mouvement citoyen «Vision Citoyenne», Madiadiop Sané.
«Les négligences et les laxismes ne sont pas une première dans nos hôpitaux à Ziguinchor. Cette énième mort suspecte et douteuse est la goutte de trop qui a fait déborder le vase. Il y a eu les cas du défunt pharmacien du Centre hospitalier régional de Ziguinchor, le cas de la dame qui a été évacuée de Djembéring et qui a fini de perdre la vie à cause d’absence de gynécologue à Ziguinchor et tant d’autres «crimes». A la famille de Feu Tidiane Diallo, nous lui demandons solennellement de déposer une plainte auprès du Procureur de la République. Nous ne devons pas baisser les bras même si le COVID 19 est là. Il n y a pas de temps de grâce aussi bien dans la santé et les autres secteurs. Cette affaire doit être clarifier », a soutenu Madiadiop Sané.