Mesures D’assouplissement, Indemnisation : La Colère Des Transporteurs De Aftu

0
3


Single Post
Mesures d’assouplissement, indemnisation : La Colère des transporteurs de Aftu

Le ministère du Transport terrestre est-il allé trop vite dans l’annonce des mesures d’assouplissements dans le secteur ? C’est en tous cas le sentiment du président de l’Association pour le financement du transport interurbain (Aftu) qui en veut particulièrement au directeur du Transport, Cheikh Oumar Gaye.

Joint par téléphone par Seneweb, Mbaye Amar le président d’Aftu a déversé sa colère sur le ministère. « L’arrêté n’est pas encore sorti et ils se précipitent pour communiquer. Une autorité doit attendre d’avoir du concret pour parler. En tout cas, moi, je ne parle jamais avant d’avoir du concret. A leur place, j’aurais revu ma communication », charge Amar.

Selon lui, l’arrêté qui permet d’occuper désormais toutes les places assises des véhicules a été rédigé le jeudi et doit faire le circuit avant d’être publié. « Au-lieu d’attendre, Cheikh Oumar Gaye est allé donner l’information à la radio. Depuis hier, les transporteurs m’appellent. Je suis obligé de leur demander d’attendre, parce que les policiers nous mettent une pression insupportable », regrette-t-il.

Sur les questions pécuniaires également, le patron de Aftu reproche au ministère dirigé par Oumar Youm d’être allé trop vite dans la communication. « Mardi dernier, ils sont allés au journal télévisé (Rts) pour dire qu’on va nous virer notre argent jeudi ou vendredi. Jusqu’ici, je n’ai rien reçu. Pourquoi ne pas attendre de donner avant d’en parler ?», fulmine-t-il.

Mbaye Amar s’inquiète d’ailleurs et se demande si l’Etat va respecter ses engagements. Le transporteur révèle que l’Etat s’était engagé à verser 500 millions tous les trois mois. Aujourd’hui, dit-il, les transporteurs sont restés presque sans activité durant les mois d’avril, mai et maintenant juin, sans voir la couleur de l’argent.

« A ce rythme-là, même si on reçoit une première tranche, peut-être que le prochain virement aura lieu au mois de septembre. Nous sommes très fatigués », se plaint-il.