Meghan Markle Accusée De Harcèlement: Buckingham A Tiré Des Leçons De Son Enquête

0
9


Single Post
Meghan Markle accusée de harcèlement
L’enquête sur la gestion des accusations de harcèlement à l’encontre de Meghan, l’épouse du prince Harry, a donné lieu à une amélioration des procédures internes, mais ses conclusions ne seront pas publiées, selon une source au palais de Buckingham.
Aucun détail n’a été communiqué au sujet des réformes effectuées en termes de ressources humaines, afin de garantir l’anonymat de ceux qui ont pris part à l’enquête indépendante, selon la même source. 

Après que le Times avait révélé en mars 2021 que l’épouse du prince Harry était accusée de harcèlement du temps où elle vivait au palais de Kensington à Londres – avant que le couple ne se mette en retrait de la famille royale -, le palais de Buckingham s’était déclaré « très préoccupé ». 

« Les membres du personnel impliqués à l’époque, y compris ceux qui ont quitté la Maison royale, seront invités à participer pour voir si des leçons peuvent être tirées », avait déclaré le palais, soulignant qu’il « ne tolère pas et ne tolérera pas le harcèlement sur le lieu de travail ». Selon le Times, une plainte pour harcèlement envers des assistants avait été déposée en octobre 2018 par Jason Knauf, alors secrétaire à la communication de Harry et Meghan. Meghan avait quant à elle démenti ces accusations. 

Le Sunday Times s’était récemment fait l’écho des réformes internes évoquées jeudi, ainsi que de la déception de participants à l’enquête déplorant que le rapport soit « enterré », avec la décision de ne pas en publier les conclusions. 

Rapport annuel sur les finances
Cette annonce a été effectuée à l’occasion de la présentation du rapport annuel sur les finances de la monarchie. Pour l’année fiscale 2021-2022, les dépenses se sont élevées à 102,4 millions de livres sterling (118 millions d’euros), en augmentation de 17% par rapport à l’année précédente, notamment en raison des dépenses pour la rénovation en cours du palais de Buckingham, qui ont augmenté de 41% à 54,6 millions de livres.

L’allocation annuelle (« sovereign grant ») du Trésor public, fixée à 15% des revenus du patrimoine de la Couronne, le « Crown Estate », s’est quant à elle établie à 86,3 millions de livres, en augmentation de 400.000 livres par rapport à l’année précédente. Le Sovereign Grant permet de financer les dépenses liées aux activités officielles de représentation du souverain ou des membres de sa famille, notamment le salaire des personnels, l’entretien et le ménage des palais, les voyages officiels ainsi que des réceptions.