Maradona A Envoyé Son Dernier Message Audio Au Nouveau Compagnon De Son Ex: “occupe-toi Bien De Mon Ange”

0
26


Single Post
Diego Maradona a laissé un message audio au copain de son ex
Le dernier message audio de Diego Maradona était adressé à Mario Baudry. Il est le nouveau compagnon de l’ex-petite amie de l’Argentin, Verónica Ojeda, avec laquelle la légende de Naples a donné naissance à son plus jeune fils Diego Fernando. Mario Baudry, qui sera l’avocat du plus jeune des Maradona, a réagi à l’affaire entourant le drame. “La mort de Diego était évitable”, a-t-il notamment affirmé.

C’est Luis Ventura, un journaliste argentin habituellement bien informé sur Diego Maradona, qui affirme que le message audio en question est le dernier que le légendaire numéro dix a envoyé avant de mourir d’un arrêt cardiaque le 25 novembre dernier. Le message vocal envoyé via WhatsApp était adressé à Mario Baudry, avocat et nouveau compagnon de Verónica Ojeda, ex-petite amie de Maradona.

“Bonjour Mario, c’est Diego. Je sais que tu vas trouver ça incroyable, mais Vero m’a dit qu’elle était avec toi. Prends soin d’elle. Au fait, occupe-toi bien de mon ange (ndlr: Diego Fernando), qui n’est pas un exemple. Même si j’ai plein d’enfants, c’est celui qui va me donner des cheveux gris. Je t’embrasse”, confiait “El Pibe de Oro” dans ce dernier message audio.

“Ils ont laissé Diego mourir”
Verónica Ojeda n’a pas fait de déclaration après la mort de son ex-petit ami, mais a nommé Mario Baudry avocat de Diego Fernando. Il représente désormais ses intérêts dans l’enquête sur la mort de son père. 

Mario Baudry, ancien chef de cabinet au ministère de la Sécurité à Buenos Aires, a donc rapidement réagi à l’affaire Maradona. “Nous allons demander que tous ceux qui étaient responsables des soins de Diego dans ses derniers jours fassent l’objet d’une enquête”, a-t-il confié. Selon lui et Verónica, la mort de Diego était “évitable”. Il a également indiqué dans une autre interview que les médecins de Maradona l’ont “laissé mourir”.

Selon M. Baudry, Maradona n’était pas assez bien traité. “Diego avait encore beaucoup de vie en lui, mais ils ne le traitaient pas comme il devait l’être. Peu de temps après son hospitalisation, il avait un médecin à ses côtés 24h/24 et une ambulance à sa disposition, mais il n’en restait plus rien”. M. Baudry a souligné qu’il ne condamnait pas pour le moment Leopoldo Luque, le médecin de Maradona, actuellement visé par une enquête: “Je n’ai aucune raison de dire que c’est une mauvaise personne.”