Malick Gackou sort de sa réserve

0
27


Par
Birama THIOR

30/01/20 à 9:02

Le président du Grand Parti, Malick Gackou a demandé mercredi, à l’Etat du Sénégal d’assumer sa responsabilité. Cela fait suite à la série de meurtres constatés dernièrement dans le pays.

L’opposant veut que le locataire du Palais de Roume garantisse la sécurité des personnes et de leurs biens face à l’insécurité grandissante. « J’ai entamé depuis le 24 janvier 2020 une tournée économique nationale qui n’est pas une tournée de campagne électorale. Elle a pour objectif de dialoguer avec les Sénégalais. Je peux vous dire qu’aucun Etat ne peut se développer dans une insécurité, aucun Etat ne peut se développer sans paix sociale« , a notamment déclaré Malick Gackou lors de son déplacement dans la commune de Djeddah Thiaroye Kao exhortant le gouvernement à prendre toutes les dispositions afin de protéger ses concitoyens.
Insécurité 
Face à l’insécurité qui gagne du terrain au Sénégal, M. Gackou estime que le gouvernement « a encore des efforts énormes à faire« . Selon le leader du Grand Parti, cela est tout à fait en porte-à-faux avec les perspectives de la paix sociale et de la cohésion nationale susceptibles d’assurer à « notre pays les bases de développement économique et social« .
Combat
Le combat se poursuivra, assure M. Gackou, avec Noo Lank et l’ensemble des compatriotes. Au-delà de Noo Lank et du combat que nous menons à travers tous les fronts de l’opposition, a ajouté l’opposant, le Grand Parti mène le combat pour les libertés et la démocratie au Sénégal.
 



Source link