Libre, Gadio se tourne vers la présidentielle
Politique

Libre, Gadio se tourne vers la présidentielle

Le Mouvement panafricain et citoyen Luy Jot Jotna (Mpcl) exulte pour l’abandon pr la justice américaine des charges contre leur président, Cheikh Tidiane Gadio, qui était poursuivi depuis novembre 2017 pour corruption présumée. « Nous en sommes très heureux, nous ses amis, comme sa famille très proche, les membres du Mpcl, pour la bonne et simple raison que nous connaissons très bien (l’homme) », jubile sur Radio Sénégal Mamadou Baal, le chargé de la communication du Mpcl.

Baal d’expliquer : « C’est quelqu’un qui a toujours évité d’être mêlé à quoi que ce soit de délictueux. Etant ministre, il a cultivé cette même onction. Il n’a jamais été mêlé à quoi que ce soit. Il a quitté le gouvernement et, personne n’a pu lever la main pour dire qu’il a pris un centime de l’Etat dans quelque opération que ça soit. Il est libre de percevoir des honoraires mais ce qu’il fait de son travail, c’est quelque chose de très légal. On ne peut pas extrapoler pour dire qu’il a travaillé pour telle personne alors, ce que telle personne a fait lui est imputable. C’était une erreur. »

Aujourd’hui, signale l’ancien directeur général de la Rts, « Dr Cheikh Tidiane Gadio est libre de rentrer au Sénégal parce qu’il n’a jamais été emprisonné (aux Etats-Unis), il était assigné à résidence ». « Il est évident que le (Mpcl) va continuer à travailler pour participer directement à la Présidentielle de 2019 », ajoute Mamadou Baal.

(Lu 100 Fois)