L’Elysée lance sa marque à l’occasion des Journées du patrimoine
International

L’Elysée lance sa marque à l’occasion des Journées du patrimoine

Macarons bleu blanc rouge, montre, T-shirt et sac “Président” ou “Première dame” : l’Elysée lance samedi à l’occasion des Journées du patrimoine sa boutique en ligne proposant une cinquantaine de produits dont la vente doit permettre de financer la rénovation des bâtiments de la présidence. Parallèlement au site boutique.elysee.fr, une boutique éphémère sera installée ce week-end dans la cour du palais présidentiel qui sera ouvert, comme chaque année, au public et qui avait accueilli l’an dernier quelque 20.000 personnes.

Parmi les 56 produits mis en vente, tous “made in France”, figurent une montre au bracelet tricolore de Lip (169 euros) – déjà aperçue au poignet d’Emmanuel Macron -, des T-shirts (55 euros) ou encore des “tote-bags” brodés (19 euros) “Président” ou “Première dame” confectionnés par Le Slip Français.

Des bracelets (Liberté, Egalité, Fraternité) de l’atelier Paulin sont également proposés (entre 115 et 250 euros) aux côtés de stylos Bic tricolores, de drapeaux français et de T-shirts floqués d’expressions utilisées par Emmanuel Macron depuis le début de son quinquennat (“Croquignolesque”, “poudre de Perlimpinpin”).

Sur chaque produit vendu, l’Elysée précise qu’elle touchera un pourcentage de redevance (soit 12% du prix) qui “sera affecté à des projets de restauration” du palais.

OUVERTURE DES CAVES ET DES CUISINES

Au-delà de la question des travaux de restauration, cette boutique en ligne a vocation, souligne-t-on, à être “une vitrine de l’excellence des savoir-faire français, du plus traditionnel au plus moderne et de diffuser le plus largement possible les valeurs de la République pour susciter fierté et adhésion.” À partir de 2019, des produits seront développés sous licence par des marques françaises qui diffuseront plus largement l’offre, via leurs réseaux de boutiques, leurs revendeurs et leurs exportations à l’étranger.

La vente de “goodies” séduit déjà depuis plusieurs années de nombreuses présidences, Parlements, ou institutions internationales, à l’image de l’Onu, de la Maison blanche, du Parlement de Westminster ou encore de l’Assemblée nationale en France. Autre nouveauté de cette édition des Journées du patrimoine à l’Elysée, l’ouverture pour la première fois à une partie du public – environ 300 personnes – des cuisines, des caves et de l’atelier fleuriste du palais.

Marine Pennetier, édité par Sophie Louet

Auteur: Reuters – Reuters

(Lu 100 Fois)