Le Faux Agent De Joueurs Prend Six Mois Pour Escroquerie Au Visa

0
11


Single Post
Il se prend pour un agent de joueur et escroque des jeunes
L’Europe reste un mirage qui continue d’attirer de jeunes talents du football. Ils sont parfois manipulés par des personnes véreuses qui leur font miroiter monts et merveilles. E. M. Camara n’a pas échappé à la tortuosité de M. Ndiaye (46 ans).

Les faits se déroulent en 2007, à Saint-Louis. M. Ndiaye avait trouvé sur un terrain de football le jeune garçon E. M. Camara. Ce dernier joue bien au football et rêve d’aller à l’étranger pour y monnayer son talent.

C’est ainsi que M. Ndiaye l’a abordé. Il se présente comme un agent de joueurs et promet de l’amener à l’étranger. 

Le plaignant, qui ne pouvait rêver meilleure opportunité, a vite sauté sur l’occasion. M. Ndiaye demande un acompte d’un million. E. M. Camara en parle avec sa sœur qui vit à l’étranger. Cette dernière accepte de payer son voyage.
Après avoir empoché les sous, M. Ndiaye a pris la tangente. Il se terre à Dakar. Il n’était plus joignable.

C’est en 2021 que la partie civile a eu écho de son arrestation dans une autre affaire. Elle dépose alors une plainte.

Poursuivi pour escroquerie au visa, M. Ndiaye, selon le juge, est un habitué des faits, puisqu’il a déjà eu à purger deux fois une peine de prison pour les mêmes délits. 

Devant la barre du tribunal, M. Ndiaye, explique : « Je n’étais que l’intermédiaire de G. Diop ; c’est à lui que j’ai remis l’argent.
 

La présidente de séance lui demande : « Quand est-ce que vous allez arrêter cela ? C’est la troisième fois qu’on vous attrait à la barre pour des problèmes de visa. »
Il se confond dans des excuses et promet de rembourser à El Hadj Moussa Camara son argent.

Le tribunal l’a condamné à six mois de prison ferme.