L’ancien Garde Du Corps De Diana Inquiet Pour Elizabeth Ii: “elle N’est Plus En Sécurité Dans Son Palais”

0
15


Single Post
La sécurité de Elisabeth 2
Choc au Royaume-Uni. Le jour de Noël, un jeune homme armé d’une arbalète a été aperçu dans l’enceinte du château de Windsor, là où la reine Elizabeth II fêtait Noël. Selon les dernières informations, le suspect, qui a été arrêté à temps, souhaitait “assassiner la Reine”. Pour Ken Wharfe, l’ancien garde du corps de la princesse Diana, il y a urgence: la sécurité de la monarque doit être revue au plus vite afin d’éviter une nouvelle attaque.

Un homme de 19 ans a pénétré dans l’enceinte du château de Windsor le jour de Noël. On ignore encore comment il y est parvenu. Des agents de sécurité l’ont remarqué après un certain temps et ont conclu qu’il était armé d’une arbalète. Une unité de police armée a été immédiatement appelée, et le suspect a été arrêté “en vertu de la loi sur la santé mentale et reste sous la surveillance de médecins”. Une vidéo qu’il a postée en ligne montre qu’il avait l’intention de tuer Elizabeth II.

En attendant, les employés du palais sont inquiets: comment un homme armé a-t-il pu s’approcher si près de la Reine? Ken Wharfe, qui a été employé par la famille royale britannique pendant de nombreuses années et a même travaillé pour la princesse Diana, est inquiet. “Ce n’est pas la première fois que quelque chose comme ça arrive”, confie-t-il au journal The Mirror. “En fait, il s’agissait déjà de la troisième violation majeure de la sécurité de la Reine cette année. Les étrangers ne devraient pas être autorisés à pénétrer dans l’enceinte du château de Windsor. Je ne peux qu’en conclure que la Reine n’est plus en sécurité dans son palais. Et si elle était allée se promener quand il était dehors? Il est d’ailleurs de notoriété publique que le château de Windsor est la résidence la moins sûre de la reine. En raison de la disposition du domaine, il est plus facile d’y pénétrer et plus difficile de le rendre étanche”.

Changement nécessaire

“Il est clair que quelque chose doit être fait”, tranche M. Wharfe, “car les choses ne peuvent pas continuer comme ça. D’accord, l’intrus a été attrapé à temps, vous imaginez à quel point l’issue aurait pu être dramatique?” Une source anonyme a précédemment déclaré au Mirror que le personnel du palais est profondément affecté par l’incident: “Il y a un malaise dans l’air: la peur de ce qui aurait pu se produire”.

“Il y a toujours des moyens de mieux protéger ce patrimoine”, estime M. Wharfe. “Cela nécessite plus de personnel et plus de technologie. Ou alors, malheureusement, on doit déplacer la Reine dans un autre palais, où elle aime moins vivre” qu’à Windsor.

Intrusions en série
Dai Davies, ancien chef de l’unité de protection royale, est également conscient que quelque chose ne va pas. “Les agents présents ont bien fait leur travail et ont évité un désastre. Mais Windsor a un problème permanent avec les intrusions”.

Au total, pas moins de cinq intrus ont pénétré dans l’enceinte royale cette année. Une femme avait déjà pu entrer dans la Royal Lodge, la résidence du prince Andrew, en prétendant simplement être sa fiancée. La Royal Lodge est d’ailleurs, elle aussi, située sur le domaine de Windsor. 

Une femme de 31 ans et un homme de 29 ans ont également été arrêtés sur le domaine.

La semaine dernière, le prince Andrew a été surpris par une jeune femme frappant à la vitre de sa voiture alors qu’il se promenait sur son propre terrain. “Nous devons aller au fond des choses avant que quelque chose de sinistre ne se produise”, conclut M. Davies.