« Kunu Violé Yaw La Neex » : Ces Propos De L’organisatrice De Miss Sénégal Qui Choquent

0
12


Single Post
« Kunu violé yaw la neex » : Ces propos de l’organisatrice de Miss Sénégal qui choquent
Les propos de la présidente du comité d’organisation de Miss Sénégal, Amina Badiane, sonnent telle une bombe aux oreilles des Sénégalais. Pour contester les accusations de viol et de manipulations venant de la miss Sénégal 2020, devant les journalistes, la présidente a complètement déraillé selon l’avis de plusieurs internautes, influenceurs et autorités du pays.

«Apologie du viol et proxénétisme que la loi s’applique à Amina» est le message qu’a posté l’influenceur Bathie Drizzy sur sa page Facebook.

Comme une trainée de poudre les réactions fusent de partout sur les réseaux sociaux à la défaveur de l’organisatrice. L’activiste Jaly Badiane elle, exige que toutes les entreprises qui sponsorisent cette compétition se retirent, au cas contraire elle leur promet un bad buzz digne de ce nom.

Flagrant délit d’apologie du viol

« Kunu violé yaw la nèex (si on se fait violer c’est parce qu’il y a consentement ndlr) », Thierno Bocoum «condamne cette phrase ignoble et irresponsable».

En sus de cela, ce qui a déclenché l’ire des gens, c’est le fait qu’une femme puisse se mettre à narguer une autre femme qui se dit être victime de viol au lieu de la soutenir.

La page d’information Libération Senegal online, demande aux autorités de s’auto-saisir pour faire la lumière sur les graves révélations de la reine de beauté 2020 et au-delà, sur les propos scandaleux d’Amina Badiane.

Selon la source, les affirmations de l’organisatrice sont «une insulte à ces nombreuses victimes de viol qui souffrent en silence. Qui plus, ses propos ont ouvert la boîte de pandore avec le témoignage d’anciennes miss qui ont révélé la face hideuse de cet évènement». Que la dame est prise en flagrant délit d’apologie du viol.

La miss Sénégal 2020, Fatima Dione s’est retrouvée après son sacre «violée» et maman d’un garçon.