“j’ai Séquestré Kim Kardashian”: L’un Des Braqueurs De La Star Se Livre

0
19


Single Post
Yunice Abbas avoue avoir séquestré Kim KARDASHIAN
Yunice Abbas, l’un des suspects accusés d’avoir cambriolé Kim Kardashian dans un hôtel parisien en octobre 2016, sort ce jeudi 4 février un livre dans lequel il revient sur cette nuit particulière. Il y raconte, entre autres, que la célèbre star de la réalité a appelé en vain le numéro d’urgence américain, comme le relate le magazine Closer, qui a pu consulter l’ouvrage avant sa sortie. 
Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016, Kim Kardashian s’était fait braquer par cinq hommes alors qu’elle résidait dans une discrète résidence hôtelière de luxe à Paris, où elle était venue assister à la Fashion Week. Deux des voleurs, qui étaient tous habillés en policiers, l’avaient menacée en lui braquant une arme sur la tempe, avant de la ligoter, de la bâillonner, puis de l’enfermer dans la salle de bains.

Les voleurs avaient emporté plusieurs bijoux en diamant et en or, dont sa bague de fiançailles ornée d’une pierre de 18,88 carats, évaluée à près de quatre millions d’euros. Montant total du braquage: neuf millions d’euros, le plus important braquage d’un particulier depuis 20 ans en France. 

Alors que l’affaire a récemment été renvoyée aux Assises, l’un des suspects, Yunice Abbas, a décidé raconter ce braquage dans un bouquin écrit en collaboration avec le journaliste Thierry Niemen. Dans ce livre, intitulé “J’ai séquestré Kim Kardashian”, l’homme dévoile quelques détails de cette nuit d’octobre 2016. 

Il raconte ainsi comment la star et son assistante ont tenté de joindre les secours aux États-Unis. “Nos deux beautés fatales se sont pendant longtemps obstinées à composer le 911. Le numéro d’urgence de la police des États-Unis. Pas très efficace, quand on se trouve à Paris”, écrit-il.

Selon Yunice Abbas, la star, qui avait été traumatisée par les événements, aurait su garder son sang-froid durant l’attaque. Elle aurait rapidement compris que les agresseurs “n’en voulaient pas à sa vie” et leur aurait remis sa bague de fiançailles à 4 millions de dollars “sans barguigner”, comme il l’écrit dans son livre.

En octobre 2020 sur le plateau de David Letterman, Kim Kardashian avait avoué avoir pensé que les auteurs du braquage allaient la violer. “L’un des braqueurs m’a attrapée et m’a tirée vers lui. Mais je ne portais rien d’autre qu’une robe de chambre, alors j’ai pensé: ‘Là, je vais me faire violer. C’est ce qui va se passer’”, s’était-elle souvenue, en larmes.

Appel VIP
Yunice Abbas a également raconté que lui et ses complices avaient emporté le téléphone portable de la star sans le vouloir. Alors qu’ils fuyaient, le nom de la chanteuse Tracy Chapman est apparu à l’écran. “Au moment où je croisais une voiture de police en maraude, une sonnerie de téléphone totalement incongrue m’a fait sursauter. Devant mes yeux incrédules, un nom apparaît alors sur l’écran lumineux. Pas possible… J’hallucine!”, écrit encore l’homme.

Les braqueurs, qui avaient été retrouvés grâce à des traces ADN laissées sur les lieux, sont toujours en attente de jugement. Leur procès en assises doit se tenir courant 2021.