Interdiction Du Plastique à Partir Du 20 Avril : Le Covid-19 Sauve Des Milliers D’emplois

0
7


Single Post
Interdiction du plastique à partir du 20 avril : Le Covid-19 sauve des milliers d’emplois

C’est ce 20 avril que la loi portant prévention et réduction de l’incidence sur l’environnement des produits plastiques va entrer en vigueur.  Toutefois, le ministre de l’Environnement et du Développement durable a « jugé opportun d’assouplir l’application de certaines dispositions de la loi qui ont un fort impact économique et social ». Ceci dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Prenant part, ce samedi 18 avril, au point du jour sur la situation du Covid-19 au Sénégal, Abdou Karim Sall a annoncé « des mesures exceptionnelles ». Il s’agit notamment, dit-il, de l’interdiction de la production et de la vente d’eau en sachet.

« Il a été convenu, après étude et concertation, que les unités régulièrement autorisées par le Ministère en charge du commerce seront recensées et accompagnées pour éviter que l’entrée en vigueur de la loi ne mette un terme à leurs activités. Plus précisément, ces unités pourront, exceptionnellement, continuer leurs productions jusqu’à la fin de cette pandémie du Covid-19 », a déclaré le ministre. Avant de préciser : « Cependant, durant cette période, le Ministère de l’Environnement travaillera en étroite collaboration avec tous les acteurs concernés pour trouver les voies et moyens de réduire l’incidence sur l’environnement des sachets d’eau sur toute l’étendue du territoire national.

Abdou Karim Sall d’indiquer qu’il y va du succès du programme zéro déchet du Président de la République, au regard de la proportion importante des déchets plastiques dans le volume total des déchets produits chaque jour dans nos villes et villages.

Ainsi, a-t-il signalé, « la production et l’importation des produits plastiques à usage unique seront interdites, de même que l’importation des déchets plastiques ».

Pour finir, il a « invité toute la population à se mobiliser pour gagner la bataille contre le Covid-19 et celle contre le péril plastique qui constituent, à la fois, un défi sanitaire, économique, social et environnemental ».