Inceste à Thiès: Arrêté Pour Viol Sur Sa Fille De 14 Ans, L’asp Parle De Complot

0
23


Single Post
Un agent de l’Asp accusé de viol par sa fille
Une abominable affaire d’inceste secoue actuellement le quartier Darou Salam de Thiès. Selon des informations exclusives de Seneweb, un Agent de Sécurité de Proximité (Asp) est accusé de viols multiples sur sa propre fille. En effet, l’homme marié à une femme et père de 05 enfants a été arrêté par la police du Premier Arrondissement de la cité du Rail suite à la dénonciation faite par la victime. Accablé par le certificat médical versé dans le dossier, le présumé violeur a été présenté au procureur d’après nos sources proches du parquet. Seneweb revient en détails sur cette sordide histoire!

En détachement à la préfecture de Thiès, l’agent de sécurité de proximité ( Asp), A.Ndiaye risque de compromettre sa carrière professionnelle. Et pour cause, ce père de famille domicilié au quartier Darou Salam de la Cité du Rail s’est embourbé dans une insoutenable histoire d’inceste.

Selon des informations exclusives de Seneweb, le monogame âgé de 44 ans aurait transformé en objet sexuel sa propre fille de 14 ans. Mais l’affaire s’est ébruitée lorsque la victime a dénoncé son père biologique auprès de sa maîtresse.

Ayant eu écho de cette affaire, la belle-mère de l’Asp incriminé (mère de l’épouse du mis en cause) a déposé une plainte au commissariat du Premier Arrondissement de Thiès. Ainsi, les hommes du commissaire Youssapha Thioub ont réquisitionné les services d’un gynécologue.

Après examen, le rapport d’expertise gynécologique atteste des déchirures hyménéales anciennes sur l’élève de Cm1 qui a été finalement renvoyée de l’école à cause de son comportement dû aux agissements de son bourreau.

L’adolescente de 14 ans accuse son père de viol multiple

Assistée de sa grand-mère maternelle (auteure de la plainte), l’adolescente A.N a porté de graves accusations sur son propre père biologique. D’après ses confidences, le mis en cause l’avait contraint à entretenir des relations sexuelles répétitives depuis un mois. Pour elle, son père a agi au moins 4 fois.

Munis de ces informations, les policiers du commissariat du Premier Arrondissement ont cueilli l’Asp incriminé avant de le soumettre à un Interrogatoire au cours duquel ce père de famille a nié en bloc les faits qui lui sont reprochés.

Accusé de viol par sa fille, l’Asp parle de complot et renvoie la balle à…

Selon des sources de Seneweb proches du parquet, le présumé violeur dira que c’est un complot orchestré par sa belle-mère (mère de son épouse).

Toutefois, le mis en cause a fait croire aux enquêteurs que sa fille a été abusée par A.G, leur cohabitant. D’après lui, ces deux adolescents ont été surpris en plein états sexuels dans les toilettes. En plus, ce père de famille a déclaré que sa fille entretenait des relations sexuelles avec d’autres voisins de leur quartier.

Mais l’Asp n’a pas pu convaincre les enquêteurs. Et pour cause, le papa n’a jamais saisi la justice pour élucider cette supposée affaire. Aucun des témoins n’a confirmé aussi ses propos.

L’Asp envoyé en prison

Au terme de l’enquête diligentée par les hommes du commissaire Youssapha Thioub, l’agent de sécurité de proximité A.Ndiaye a été présenté au procureur de la République près le tribunal de grande instance de Thiès pour inceste, abus sexuel répétitifs sur sa fille âgée de 14 ans d’après nos sources proches du parquet.

Aux dernières nouvelles, le présumé violeur a été placé sous mandat de dépôt et son dossier est actuellement sur la table du juge d’instruction du premier cabinet.

En attendant d’être édifié sur son sort, l’Asp A.Ndiaye dort actuellement à la prison centrale de la cité du Rail.