Hulot avait toujours une lettre de démission sur lui: « Il ne voulait pas la déchirer »
International

Hulot avait toujours une lettre de démission sur lui: « Il ne voulait pas la déchirer »

La démission de Nicolas Hulot continue de faire parler. Deux semaines après l’annonce choc du désormais ex-ministre français de l’Écologie au micro de France Inter, un membre du gouvernement assure que son ancien collègue gardait en permanence sur lui une lettre de démission rédigée il y a plusieurs mois.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est cette réunion de haut niveau sur la chasse organisée par Emmanuel Macron et à laquelle était convié Thierry Coste, conseiller politique de la Fédération nationale des chasseurs (FNC). « Une personne qui n’ n’avait rien à faire là », selon Nicolas Hulot. « Ça va paraitre anecdotique mais pour moi c’était symptomatique et c’est probablement un élément qui a achevé de me convaincre que ça ne fonctionne pas comme ça devrait fonctionner. »

Un épisode qui a définitivement clôturé un processus de réflexion entamé depuis plusieurs mois. La révélation du magazine Ebdo en février d’une plainte pour viol déposée à l’encontre de Nicolas Hulot en 2008 a poussé l’élu écologiste à rédiger une lettre démission précieusement conservée depuis lors. « Je lui avais demandé de la déchirer.

Mais rien à faire, il ne voulait pas », avance un ministre, désireux de garder l’anonymat, dans les colonnes du Parisien. Le Premier ministre, Edouard Philippe, a, lui, à nouveau évoqué publiquement cette démission surprise, non sans humour. « Souvent, moi le matin, j’écoute France Inter.. Oui je sais., parfois ça crée des surprises. Merci », a-t-il plaisanté devant les députés de la majorité à Tours.

Auteur: 7sur7.be – 7sur7.be

(Lu 100 Fois)