Geneviève De Fontenay: “j’ai Tout Donné à Miss France, Tout Sacrifié Pour Ce Concours”

0
20


Single Post
Geneviève de Fontenay,ex membre comté d’Organisation Miss France
L’ancienne présidente du Comité Miss France a partagé sa tristesse de ne pas participer au centenaire de l’élection dans une lettre ouverte envoyée au site Jeanmarcmorandini.com.
Le concours Miss France célèbre ses cent ans d’existence cette année. Mais alors que Sylvie Tellier a fait un geste envers Geneviève de Fontenay en l’invitant à l’élection, cette dernière a refusé la proposition et enchaîne depuis les attaques à son égard dans les médias.  “Elle m’a invitée, mais j’ai dit: ‘Vous êtes gonflée! Vous m’invitez avec quelque chose qui m’appartient’”, a-t-elle notamment déclaré sur le plateau de BFMTV, avant d’ajouter: “Elle m’a volé ma vie!”.
Si elle a refusé d’assister à l’événement, l’ancienne présidente du Comité aurait souhaité être impliquée dans son organisation, comme elle l’a confié dans une lettre ouverte publiée par Morandini. “Aujourd’hui, je ne suis pas en colère, je suis triste”, a-t-elle écrit. “Triste de ne pas avoir pu mettre ma touche dans ce centenaire des concours de beauté, qui me doivent tant. Triste, enfin, de voir l’élection s’éloigner d’un public que j’ai mis du temps à conquérir, mais qui a démontré une fidélité exceptionnelle, traversant les générations!”

Malgré sa déception, elle regardera tout de même l’élection, comme elle le fait chaque année depuis dix ans maintenant. “À l’aube de mon centenaire et alors que ma santé décline peu à peu, je regarderai l’élection. En pensant à mon Louis [son mari décédé en 1981, NDLR] à ces années d’amour sur les routes, à ces élections qui changent la vie des jeunes filles. Avec la fierté du travail accompli. Avec une certaine tristesse, aussi. Car les histoires d’amour ne doivent pas se terminer dans la douleur”. 
“À jamais et pour l’éternité, les Miss France d’hier et de demain, seront “mes” Miss. Parce que j’aime profondément ce concours auquel j’ai donné ma vie”, a-t-elle conclu.