[document] Certification Des Masques : L’arrêté Polémique Suspendu Jusqu’à Nouvel Ordre

0
4


Single Post
[Document] Certification des masques : L’arrêté polémique suspendu jusqu’à nouvel ordre
Il aura fallu 24 heures après son annonce pour que le ministère des PME revienne sur l’arrêté pourtant certification des masques, rendu public hier et depuis lors objet de plusieurs sorties médiatiques.
Dans un communiqué reçu, le ministre du Développement industriel et des Petites et Moyennes Industries en a annoncé la suspension, jusqu’à nouvel ordre.
« Conformément à sa mission de promotion de la qualité, le Ministère du Développement industriel et des Petites et Moyennes Industries a fait élaborer, par l’Association sénégalaise de Normalisation (ASN), une norme sur les masques barrières et une autre sur les gels hydroalcooliques, pour garantir aux populations des moyens de protection contre le Covid-19 qui respectent les exigences de qualité, de confort, de sécurité et de santé requises », rappelle ledit ministère.
Dans le texte, Moustapha Diop souligne toutefois que, En application du décret n°2002-746 du 19 juillet 2002 relatif à la normalisation et au système de certification de la conformité aux normes, l’arrêté conjoint n° 009450 du 24 avril 2020 a été pris pour rendre obligatoire la certification de conformité des masques barrières à la marque nationale de conformité « NS-Qualité Sénégal.
Mais, des fabricants de masques ont souhaité l’allégement de la procédure et des modalités de certification des masques barrières, pour pouvoir continuer à participer à l’effort national de lutte contre le coronavirus.
Ainsi, tenant compte du contexte particulier où aucun moyen n’est de trop pour freiner la propagation du Covid-19, l’application de l’arrêté susmentionné est suspendue jusqu’à nouvel ordre », informe le Ministre du Développement industriel et des Petites et Moyennes Industries.
Dans les colonnes de Seneweb, ce dimanche, le Forum civil dénonçait une velléité de créer une « situation de monopole » au détriment des tailleurs.
« Le Gouvernement est-il en train d’échouer dans sa mission de fournir des masques aux populations et des moyens de protection aux personnels soignants en quantité et en qualité? », s’interrogeait le coordinateur du Forum civil.
Selon Birahim Seck toujours, « Avant  toute interdiction, il revenait au Gouvernement de vulgariser la norme « NS-Qualité Sénégal » auprès des producteurs locaux (tailleurs) en développant une politique de sensibilisation et d’information sur la norme comme préalable à l’application de l’arrêté du 24 avril 2020 et l’arrêté du ministre de l’Intérieur exigeant le port de masque ».