Des chercheurs publient un atlas 3 D du cerveau
Bien-Être & sante

Des chercheurs publient un atlas 3 D du cerveau

Le premier atlas de cerveau numérique d’une souris vient d’être publié. Cette modélisation fait partie intégrante d’un programme, le Blue brain project, et devrait permettre de décrypter le fonctionnement des structures cérébrales.

Un atlas numérique pour naviguer d’une cellule à l’autre du cerveau. Le Blue brain project de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) vient de publier le premier « Atlas des cellules du cerveau bleu » (Blue brain cell Atlas ) en 3D d’une souris. Cette cartographie permet de visualiser toutes les régions du cerveau de la souris, cellule par cellule, et de télécharger librement des données pour de nouvelles analyses et modélisations.

Grâce à cet atlas, les neuroscientifiques espèrent collecter de nouvelles informations sur les cellules neuronales et faire avancer la science du cerveau. L’EPFL explique sur son site que cette modélisation du cerveau du rongeur peut être continuellement enrichie de nouvelles données au fil des découvertes scientifiques. Des milliers de données sur les tissus cérébraux sont intégrées dans ce qui constitue une énorme ressource documentaire en ligne « complète, interactive et dynamique ».
PUBLICITÉ
inRead invented by Teads

Cet outil constitue une « étape majeure vers une simulation complète du cerveau des rongeurs », estiment les auteurs de cet atlas numérique.

Concrètement, l’atlas fait naviguer l’utilisateur d’une région cérébrale à l’autre (737 en tout) et indique la précision précise des cellules, leur type et leur nombre. Il différencie les neurones excitateurs, inhibiteurs et certains autres types de neurones, tout comme les principaux types de cellules non neuronales comme les cellules gliales, qui entourent les neurones. « Toutes ces données précieuses sont une étape fondamentale pour mieux comprendre la structure et la fonction de différentes régions du cerveau ou [encore] pour construire des modèles fonctionnels de régions spécifiques du cerveau ».
737 régions du cerveau cartographiées

Pour mettre au point cet atlas, cinq ans de collecte et d’intégration de milliers de colorations du tissu cérébral ont été nécessaires. « Notre Atlas de cellules ressemble à des cartes dessinées à la main et à des versions numérisées d’images satellites de villes et d’entités géographiques. [Celles-ci] nous permettent de naviguer dans le cerveau de la même manière que Google Earth nous permet de naviguer dans le monde », détaille le responsable de la section Blue Brain, Marc-Oliver Gewaltig. « L’emploi de la 3 D,de la haute résolution, de la recherche, de la navigation (…) [comble] un vide énorme dans notre connaissance de 96% des régions du cerveau de la souris », observe-t-il.

Les travaux ont été publiés dans la revue Frontiers in Neuroinformatics.

1069590866518581248

Lire aussi

Une tumeur au cerveau fait rire un enfant 17 heures par jour

Après la mort le cerveau continue de fonctionner

Greffer des cellules dans le cerveau contre Parkinson

(Lu 100 Fois)