Dakar Et Thiès, Principaux Foyers Du Calicivirus, Une Maladie Hémorragique Qui Décime Les Lapins

0
8


Single Post
Dakar et Thiès, principaux foyers du calicivirus, une maladie hémorragique qui décime les lapins
Des foyers de suspicion de la maladie hémorragique du lapin ont été signalés dans les départements de Dakar, Pikine et Thiès, depuis le 30 mars dernier. Ce qui a poussé le ministère de l’Elevage et des productions animales a prendre quelques mesures conservatoires.
En effet, sur un effectif de 562 lapins, 521 sont malades et 401 morts ont été enregistrés. Soit un taux de morbidité et de mortalité de 92,70% et 71,35%, renseigne Le Soleil.
Dans les colonnes du journal, le ministère de l’Elevage rassure que la maladie, causée par le calicivirus, est très contagieuse et mortelle, mais n’est pas transmissible à l’homme.
Les premiers échantillons ont été envoyés à l’institut Pasteur le 30 mars, en raison de la fermeture du laboratoire national de l’Elevage et de recherches vétérinaires, après sa réouverture le 14 avril 2020, mentionne la même source.
Entre autres mesures conservatoires prises par le ministère, la quarantaine, l’enfouissement, l’incinération, le nettoyage, la désinfection et la séparation des espèces ; ainsi que l’appui en désinfectants aux services régionaux de l’élevage et des productions animales de Thiès et Dakar.
En cas de confirmation de la maladie hémorragique du lapin qui sévirait « pour la première fois au Sénégal », le ministère de l’Elevage envisage l’importation du vaccin en France.