Covid-19 : Vers La Régularisation De Milliers De Sénégalais Au Portugal, Italie… ?

0
2


Single Post
Covid-19 : Vers la régularisation de milliers de Sénégalais au Portugal, Italie… ?

Après l’épreuve, un peu de réconfort en vue pour la communauté sénégalaise à l’étranger qui a déjà payé un lourd tribut avec plus de 80 victimes du Coronavirus !

Portugal et Italiemontrent la voie….

Dos au mur sur le plan économique ou pour des raisons humanitaires, plusieurs pays européens ont décidé de régulariser en masse leurs « sans-papiers » ou se trouvent pressés par leurs opinions pour empruntercette voie. Déjà en mars dernier, le Portugal est le premierà lancer une procédure de régularisation massive des sans-papiers sur son sol pour permettre à tous l’égalité des soins face au COVID. Parmi les premiers bénéficiaires, nombreux sont les capverdiens, angolais, guinéens… et quelques centaines de Sénégalais aux cotés des 15000 concitoyens qui résidentlégalement dans la péninsule lusitanienne. En Allemagne, Espagne et France, des voix se font de plus en plus entendre pour suivre l’exempleportugais tout en anticipant à l’heure de la relance, les déficits en main d’œuvre dans des secteurs clés : agriculture, santé, bâtiment, industrie…

Ces derniersjours c’est au tour de l’Italie, principal pays impacté par l’épidémie, d’annoncer par la voix de Teresa Bellanova, ministre de l’agriculture, la décision de régulariser rapidement 200000sans-papiers « pour sauver nos récoltes et l’agriculture ». Comme en France et en Espagne, la fermeture des frontières au début de l’épidémie a vidé les champs des provinces italiennes, de ses milliers de travailleurs étrangers saisonniers. Et dans ce contexte, cet appel en faveur des sans-papiers n’a pas peiné à convaincre tant le Ministre italien de l’intérieur que le Premierministre,Giuseppe Conte qui voient également dans cette opération, l’opportunité de contrecarrer l’exploitation par la mafia des 600000 sans-papiers installés en Italie.  Parmi ces derniers, ceux qualifiés pour le travail agricole voire le personnel de maisonet l’assistance aux personnes âgées pourraient être délivrés bientôt par le décret de régularisation à venir…

Et la communauté sénégalaise en Italie peut y croire ! Officiellement estimée à environ 110000 âmes, elle serait selon des sources ONG italiennes, beaucoup plus proche des250000 si l’on intègre les binationaux et surtout les nombreux sans-papiers. Même si les Sénégalais sont davantage concentrés dans les terres industrielles du nord (Lombardie, Emilie-Romagne, Piémont….), ils n’en demeurent pas moinsnombreux et appréciés dans les travauxagricoles sur les terres du sud (Pouilles…).  Au point qu’ils constituent loin derrière le Maroc mais devant la Tunisie, le principal contingent africain de travailleurs saisonniers agricoles en Italie avec 14165 ouvriers en 2018.

Ce qui est bon pour la diaspora…

Ce qui est bon pour la diaspora est une chance pour le Sénégal ! D’année en année, la solidarité des Sénégalais de l’étranger vis à vis de leurs proches restés au pays ne se dément pas. En 2019, ils ont transféré au Sénégal près de 2,5millions USD depuis la France, Italie, Espagne et plus de soixante pays ! Une tendancedurable que nous confirme volontiers, Mme Claire Dooh-Priso, Directrice marketing de Wari, la plateformemondiale leader en transferts d’argent, particulièrement engagéeen ces jours péniblesaux côtés de la diaspora, de leur famille et du Sénégal. C’est ainsi que l’entreprise vient de lancer le transfert économique via WhatsApp et Messenger vers le Sénégal et sans bouger de chez-soi (https://www.wari.com/wari-whatsapp?utm_source=seneweb). Et en ce mois saint du ramadan, des promotions et animations régulières attendent nos concitoyens en France, Espagne,Italie…pour qu’ils puissent continuer à aider leurs proches au Sénégal malgré la crise. Un devoir national selon le propre aveu de Mme Claire Dooh-Priso, « Dans les bons et les mauvais jours, le Sénégal et la diaspora peuvent compter sur Wari, Korou Diam à tous ! »