Covid-19/relâchement Des Populations : «là Où ça Pèche Un Peu» (marième Badiane)

0
5


Single Post
Marieme Badiane regrette le relâchement des populations
La présidente des femmes de la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby), Marième Badiane, fait constater, pour le regretter, un relâchement des populations dans le respect des gestes barrières édictés par les autorités sanitaires pour endiguer la Covid-19. Selon elle, le problème se trouve dans la sensibilisation des populations.
«Les responsables sont bien mobilisés. Il reste à mobiliser, à sensibiliser davantage les populations et je pense que c’est de ce côté que ça pèche un peu. C’est nous qui devons aller vers les populations, les sensibiliser davantage par rapport à la réalité de la chose», a-t-elle déclaré ce mercredi.
Elle ajoute : «La Covid-19 est là. Elle est dangereuse et mesquine, parce qu’on ne voit pas le virus, on ne le sent pas et il fait des dégâts. Donc, c’est à nous de sensibiliser les populations, de leur expliquer les tenants et les aboutissants de cette lutte. Leur dire qu’il faut, journellement, et partout où elles vont, chez elles notamment, respecter les gestes barrières, à savoir se laver les mains, se couvrir avec un masque. Et je pense que les responsables sont à pied d’œuvre.»
 Par ailleurs, la responsable des femmes de la coalition présidentielle dit garder espoir, quant à la maitrise de la situation avant la reprise des cours.
«Nous espérons que la chose va s’estomper très bientôt et qu’on n’aura pas à distribuer d’autres masques. Etant donné que le président de la République Macky Sall a dit que les activités scolaires vont reprendre, alors je crois qu’avant cette date, nous le souhaitons, la situation va changer. Le Sénégal n’est pas aussi meurtri que certains pays, que ce soit en Europe, en Amérique et même en Afrique».