Covid-19/mbour : Les Transformatrices De Produits Halieutiques Expriment Leur Détresse

0
1


Single Post
Covid-19/Mbour : Les transformatrices de produits halieutiques expriment leur détresse
A cause de l’arrivée imprévisible du Covid-19 et des mesures qui s’en ont suivies, les femmes transformatrices de produits halieutiques dans la zone de Mballing souffrent du déclin de leur commerce.
Elles font face à des perturbations et à une baisse de revenu tiré de leur activité.
Une situation qui a conduit à une perte évaluée à plusieurs millions de francs CFA.
 »En raison de l’interdiction de la circulation interurbaine nous sommes dans l’incapacité de récupérer les prêts que nous avions faits à nos clients.
Déjà, le dernier convoi est évalué à plus de neuf (09) millions de francs CFA, sans compter les produits qui restent entre nos mains. Nous n’avons plus la possibilité de vendre car ceux qui venaient des autres villes pour acheter la marchandise ne viennent plus. Nous avons les pieds et les mains liés », se plaint Maguette Diène, représentante des femmes.
Leur activité économique sévèrement touchée, elles demandent à l’État de leur venir en aide, en achetant leurs produits qui peut aussi être distribué avec les denrées alimentaires. Sinon, leur investissement va pourrir entre leurs mains.
 »Si le Président de la République nous avait demandé notre avis, on aurait accompagné le kit des denrées alimentaires avec du poisson fumé et du  »yett ». Les produits halieutiques mis avec le riz, chaque mère de famille pouvait préparer son repas. Si rien n’est fait, il y aura des morts causés par le Covid-19 et d’autres par la famine », alerte Maguette Diène.