Covid-19 : Le Ministère De La Femme Débloque Plus De 65 Millions Pour Soutenir 131 Unités économiques De Pikine

0
13


Single Post
Covid-19 : Le ministère de la Femme débloque plus de 65 millions pour soutenir 131 unités économiques de Pikine

La ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la protection des enfants poursuit sa tournée socio-économique dans le cadre de son Projet d’appui aux femmes du secteur informel impactées par la Covid-19. Après le département de Dakar, Mme Ndèye Saly Diop Dieng s’est rendue à Pikine, dans l’après-midi de ce lundi 20 juillet.

La tutelle et sa délégation y ont visité le Groupement d’intérêt économique (Gie) Rahmatoulahi, dont le siège se trouve à Keur Massar à la cité Aïnoumadi précisément, et la Maison de la Femme à Diamaguène Sicap Mbao, avant de terminer la journée à l’Arène nationale de Pikine où la ministre a rencontré les femmes mareyeuses du marché central au poisson de Pikine.

Accompagner ces femmes, «une nécessité»

Parlant dudit projet, Mme le ministre a soutenu que «l’immensité des effets négatifs causés par la Covid-19, surtout en termes de perte de revenus pour les femmes, nécessite un accompagnement à la hauteur du préjudice pour permettre à nos vaillantes entrepreneures d’être résilientes et surtout de pouvoir relancer leurs activités». D’où la nécessité pour elle de l’initier dans le but de «construire une dynamique d’actions autour des enjeux de la participation et de l’entreprenariat pour l’autonomisation économique de la femme qui est à la fois une condition et une finalité de l’émergence».

500 mille francs Cfa pour accompagner chaque bénéficiaire

Il s’agit aussi de poser les jalons d’«une véritable relance» des activités des unités économiques des femmes. Et selon elle, c’est du reste, ce dernier objectif qui est visé à travers la remise des notifications de financement, en partenariat avec l’Union des institutions mutualistes communautaires d’épargne et de crédit (U-IMCEC), d’un montant total de 65 millions 500 mille de francs Cfa visant à «soutenir 131 unités économiques, touchant les 16 communes du département de Pikine.

Ainsi, Mme le ministre annonce que chaque bénéficiaire de la phase pilote du projet recevra un accompagnement de 500 mille francs Cfa sous forme de package constitué d’une part, d’une subvention à hauteur de 50% et de prêt sans intérêt ni de frais de gestion, d’autre part.

Dans ce lot de projets, signale-t-elle, «un traitement spécial est réservé aux braves femmes du marché central au poisson vu son importance dans la distribution des produits halieutiques ainsi que les perspectives économiques qu’il offre dans ce secteur».

5 millions pour les mareyeuses du marché au poisson

Pour le marché central au poisson, la tutelle a octroyé une enveloppe de 5 millions de francs Cfa au Groupement des femmes mareyeuses qui s’y activent quotidiennement. Mme le ministre a remis le chèque à leur présidente Fatou Touré.

Le Groupement des femmes du marché Diola, lui aussi, a reçu un financement de 5 millions de francs Cfa.
Le Gie Rahmatoulahi s’active dans la transformation de céréales et produits locaux, et la Maison de la Femme de Diamaguène Sicap Mbao, quant à elle, est le territoire des femmes qui excellent dans le micro jardinage, la fabrication de savons locaux, entre autres.

Pour finir, Ndèye Saly Diop Dieng a encouragé «toutes les femmes bénéficiaires dudit projet tout en les exhortant à faire un meilleur usage des ressources mises à leur disposition, mais aussi veiller au respect de tous les engagements contractuels relatifs au remboursement».

La ministre de la Femme a également lancé un appel à «l’accompagnement dynamique des maires de communes et de l’ensemble des élus et leaders pour la consolidation de ces nouvelles entreprises qui devraient contribuer à renforcer le rôle prépondérant des femmes dans l’économie locale».