Covid-19/guéreo : Le Collectif De Ndoss Offre 10 Tonnes De Riz Et Rappelle à L’État Que Le Combat N’est Pas Encore Fini

0
4


Single Post
Covid-19/Guéreo : Le Collectif de Ndoss offre 10 tonnes de riz et rappelle à l’État que le combat n’est pas encore fini

En ces temps de  »grande guerre contre le Covid-19 », les combats et autres complaintes sont rangés dans les tiroirs. L’ennemi commun reste le Covid-19. Ainsi, le Collectif des propriétaires de Ndoss à Guèreo a apporté un aide alimentaire de plus de 10 tonnes de riz.

Toutefois, il rappelle ne pas oublier le combat qui les lie avec l’État qui veut spolier leurs terres.

 »On oubliera pas notre combat, on n’oubliera pas nos terres. Après cette quarantaine sanitaire, le Collectif va reprendre le combat. Le président Macky Sall, tout le monde l’a entendu dire à Diamniadio, il y a un an, qu’il ne veut plus entendre parler des problèmes de terre, de spoliation. Il y a six mois, il a dit que 98% des feuilles de renseignements  généraux qu’il reçoit concernent les problèmes fonciers. Qu’il ne veut pas de ça. Nous faisons partie de ça et c’est une injustice. Des cadres ont acheté des terrains et on veut les donner à un hôtelier étranger Decameron-Baobab », a tenu à rappeler Demba Ndiaye membre du Collectif des propriétaires de Ndoss.

Pour Amadou Ndione, représentant du Collectif de Guèreo :  »Si l’État ne sait pas ce qu’il doit être pour son peuple, le peuple sait ce qu’il doit faire pour assister l’État. Si on devait rendre coup pour coup, on allait pas mettre notre contribution pour combattre cette pandémie. L’État nous a exproprié de nos terres. Il a pris nos 52 ha pour les attribuer aux propriétaires de  Decameron ».

Ainsi, le combat reprendra dès que cette crise sanitaire sera rangée aux oubliettes.