Coronavirus, Covid-19, Senegal, Hissein Habre

0
3


Single Post
Cap Manuel: Le Covid-19 « sauve » Hissein Habré

L’ancien homme fort de Ndjamena, Hissein Habré, est sorti de prison du Cap Manuel, ce lundi 6 avril 2020. D’après son épouse, qui a donné l’information à la presse, il lui est accordé une permission de 2 mois, pour des raisons humanitaires en cette période de coronavirus.

La demande formulée par les avocats de Habré a été acceptée favorablement par Boubacar Ndiaye Fall, juge d’application des peines au Tribunal de grande instance Hors classe de Dakar qui a accordé sa libération pour une durée de 60 jours.

Il est cependant précisé dans ce document consulté par Seneweb que « le détenu Habré réintégrera l’établissement pénitentiaire du Cap Manuel immédiatement après l’expédition de cette permission de sortir ».

En plus clair, l’ancien Président tchadien est placé en résidence surveillée chez lui à Ouakam.

Pour rappel, l’Organisation des Nations Unies avait exhorté les gouvernements à travailler à réduire le nombre de personnes en détention en cette période de pandémie de Covid-19 afin de réduire les risques de contagion.

Habré avait été jugé et condamné à Dakar par les Chambres africaines extraordinaires à la prison à vie pour actes de torture, crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Les Chambres ont été inaugurées par le Sénégal et l’Union africaine en février 2013 pour poursuivre «le ou les principaux responsables» des crimes internationaux commis au Tchad entre 1982 et 1990, lorsque Habré était au pouvoir dans ce pays.