“c’est Tout Simplement Dégueulasse”, Le Dernier Coup De Gueule De Patrick Bruel

0
10


Single Post
Patrick Bruel contre les escros du net
Dimanche 30 mai, Patrick Bruel était l’invité de Pascal Nègre sur les ondes de RFM. Le chanteur a profité de cette interview pour pousser un coup de gueule contre les escrocs qui usurpent son identité pour arnaquer des fans sur les réseaux sociaux. “C’est tout simplement dégueulasse”, a-t-il lancé. 

De nombreuses célébrités françaises sont victimes d’usurpation d’identité sur les réseaux sociaux. Récemment, Cyril Féraud avait mis en garde ses abonnés contre les faux comptes qui utilisent la naïveté des gens pour les arnaquer. Caroline Margeridon, Laurent Ournac ou encore Laurence Boccolini ont également connu une situation similaire au cours des derniers mois. Les escrocs sont de plus en plus déterminés et leurs techniques de plus en plus sournoises. 

Mise en garde
Dimanche 30 mai, Patrick Bruel était l’invité de Pascal Nègre sur les ondes de RFM. Le chanteur en a profité pour pousser un coup de gueule au sujet de ces fameuses arnaques sur les réseaux sociaux. “Il n’y a pas un artiste qui va vous demander de l’argent. Il n’y a pas un artiste qui va vous demander des avantages pour ceci ou cela”, a-t-il rappelé aux auditeurs. “C’est important de le dire parce que je ne suis pas le seul artiste à en avoir ras-le-bol (des arnaques, n.d.l.r.). Beaucoup d’artistes se plaignent. C’est tout simplement dégueulasse.”

Patrick Bruel a ensuite donné son avis sur les réseaux sociaux en général, évoquant notamment les dérives liées à cette technologie. “C’est une avancée technologique et sociale absolument considérable. Elle donne accès à la culture, à la communication”, a-t-il déclaré. “Mais en même temps, il y a un code la route, des limites à ne pas dépasser, mais ce n’est pas le cas sur les réseaux sociaux parce qu’il y a des gens qui s’expriment et qui ne devraient pas pouvoir s’exprimer sur ces plateformes. Les modérateurs ne font pas toujours leur boulot et ça peut être extrêmement néfaste, extrêmement dangereux. » 
La pastille bleue
Le chanteur avait déjà demandé à ses fans d’être particulièrement prudents sur les réseaux sociaux lors de son passage dans “50′ Inside” samedi 29 mai. “Il faut suivre la pastille bleue”, qui certifie qu’il s’agit bien d’un compte officiel vérifié, a-t-il expliqué. “Si vous voyez des comptes à 2.000, 3.000, 4.000 ou 5.000 abonnés, ce n’est pas ça, ce n’est pas nous”, avait-il ajouté. “Je n’ai jamais demandé de l’argent à qui que ce soit et je ne le ferai jamais.”