Ce Prénom Symbolique Que Meghan Et Harry Pourraient Donner à Leur Fille

0
5


Single Post
Prince Harry et le prénom de sa future fille
Les pronostics vont déjà bon train sur le prénom de la future petite fille du prince Harry et de Meghan Markle, dont la naissance est prévue cet été. Selon les bookmakers, le couple pourrait opter pour un prénom rendant hommage à la reine Elizabeth II. De quoi apaiser les tensions au sein de la famille royale?

En février dernier, le duc et la duchesse de Sussex ont annoncé qu’ils attendaient leur deuxième enfant. Quelques semaines plus tard, lors de leur interview-choc avec Oprah Winfrey, ils ont révélé qu’il s’agirait d’une petite fille. 
Depuis, les spéculations sur le prénom de l’enfant vont bon train. Jusqu’à présent, c’est le prénom Diana qui est en tête sur les principaux sites de paris britanniques. “Diana est la grande favorite sur notre marché actuellement, depuis que Harry et Meghan ont confirmé qu’ils pourraient avoir une petite fille”, avait déclaré Harry Aitkenhead, porte-parole de Coral, au site Metro fin mars.

Mais depuis le décès du prince Philip, Lily fait une remontée impressionnante dans les classements. Selon les experts royaux, ce prénom pourrait faire office de main tendue à la reine, dont le surnom est Lilibet. Ce petit nom lui a été donné par ses parents lorsqu’elle était enfant, avant d’être adopté par les membres les plus proches de sa famille, dont son défunt époux le prince Philip, décédé le 9 avril dernier à l’âge de 99 ans. 

Réconciliation en vue?
Depuis quelques jours, les rumeurs de réconciliation entre le prince Harry et sa famille vont bon train. Le prince a ainsi décidé de retarder son retour à Los Angeles pour célébrer l’anniversaire de sa grand-mère, qui a lieu ce mercredi. 

Il aurait également eu une conversation à cœur ouvert avec son père, le prince Charles, et son frère William, après les funérailles du prince Philip. “Une source très proche des trois princes a expliqué qu’il y a encore beaucoup d’amertume et de rancœur des deux côtés”, a déclaré l’expert royal Dan Wootton. “Le processus de réconciliation sera long”.