Carla Bruni Instagrameuse : Sa Curieuse Manière De Soutenir Son Mari, Nicolas Sarkozy, En Plein Procès

0
18


Single Post
Selon les propos rapportés par l’Obs, il semblerait que toutes les personnes présentes aient rapidement crié « regardez, regardez, avec le président ».

Alors que Nicolas Sarkozy est actuellement en plein procès, Carla Bruni a souhaité lui apporter son soutien en publiant des clichés d’eux au tribunal sur Instagram, ce mercredi 9 décembre.

Depuis le 23 novembre, Nicolas Sarkozy comparaît devant le tribunal correctionnel de Paris dans le cadre de l’affaire dite « des écoutes de Paul Bismuth ». Il est poursuivi pour « corruption active » et « trafic d’influence » et encourt quatre ans de prison, dont deux avec sursis. Ce mercredi 9 décembre, il a pu compter sur le soutien de sa femme Carla Bruni. L’ancien mannequin n’a pas hésité à affirmer qu’elle croit en l’innocence de son époux en publiant, quelques heures plus tard, des clichés immortalisés lors de son arrivée au procès. Elle les a d’abord partagés dans sa story Instagram puis les a également publiés dans un post sur lequel elle a écrit « Je soutiens mon homme » en légende. Sur les deux photos, on peut s’apercevoir que Nicolas Sarkozy semble très surpris d’être photographié. En effet, si sur le premier cliché, il regarde droit devant lui, sur le second, il semble plutôt contrarié. Quant à Carla Bruni, son regard peut laisser penser qu’elle sourit sous son masque. Le post a fait sensation sur les réseaux puisqu’il a été aimé par plus de 37 490 personnes en 13 heures et a été également repartagé à de nombreuses reprises. Dans les commentaires, les internautes soutiennent l’ancien président français et félicitent l’ancien mannequin de son soutien et sa présente aux côtés de son époux.


Une arrivée surprise très remarquée

Pour la première fois depuis le début du procès, Carla Bruni a souhaité venir en personne soutenir son mari. Cependant, l’arrivée de l’ancien mannequin a crée une énorme agitation dans le tribunal. En effet, selon les propos rapportés par l’Obs, il semblerait que toutes les personnes présentes aient rapidement crié « regardez, regardez, avec le président ». Ainsi, l’huissier et les policiers ont du rappeler les règles de bienséance aux avocats et autres conseillers présents afin que la panique cesse. « Pas de photos dans la salle », ont-ils indiqué. Vêtue d’une robe noire, la femme de Nicolas Sarkozy n’était pas venue pour se faire remarquer mais simplement soutenir son époux durant cette période.