Ah. Khalifa Niass annonce une plainte contre O. Sonko

0
31


Par
Birama THIOR

30/01/20 à 15:04

Le leader du Front des alliances patriotiques (FAP), Ahmed Khalifa Niass a annoncé une plainte contre le président de Pastef les Patriotes, Ousmane Sonko. Ce, pour « vol » du nom de parti politique, les « Patriotiques ».

Cela fait longtemps qu’Ahmed Khalifa Niass se plaint du nom donné au Parti politique dirigé par l’opposant Ousmane Sonko. En effet, le religieux a crié sur tous les toits ce qu’il considère comme plagiat. « Je m’apprête à porter plainte contre Ousmane Sonko parce que j’ai un parti qui s’appelle Front des alliances patriotiques (FAP) depuis plus de 20 ans. Lui, il crée un parti qu’il nomme Pastef en y ajoutant « Patriotes ». Il a volé ou pas ?« , s’interroge-t-il dans en entretien accordé à nos confrères de Le Monde à Dakar.
Accusation contre Ousmane Sonko
Très en verve, le religieux estime que de la manière qu’Ousmane Sonko a volé son nom de parti, ce dernier aurait eu l’habitude de faire pareil lorsqu’il était inspecteur aux Impôts et Domaines. « En ce qui concerne les impôts, on peut voler sans être attrapé« , a-t-il notamment martelé.
Retour sur l’élection du 24 février 2019
15,67 %. C’est le score de Ousmane Sonko lors de sa toute première participation à une élection présidentielle: celle du 24 février 2019. Un résultat jugé positif par nombre d’observateurs. Seulement aux yeux de Ahmed Khalifa Niass, le député aura du mal à dépasser les 7 % pendant la prochaine présidentielle.  « Tous ceux qui ont 5 % ont chuté par la suite. Ils sont au nombre de sept. Je peux en citer Abdoulaye Wade en 1978, Moustapha Niass, Djibo Ka, Idrissa Seck et autres. Si on est trop bavard dans ce pays, on te donne 15 %. Après ces élections, on réduire le score« , a-t-il rappelé.
 



Source link