Les impactés du Ter passent à l’offensive

Les impactés du Ter passent à l’offensive

Les 250 000 personnes impactées par le Train express régional (Ter) veulent changer de fusil d’épaule. Ces habitants de Rufisque, Keur Massar, Thiaroye et Pikine veulent passer à la confrontation pour obtenir gain de cause, rapporte Enquête. L’Etat leur propose entre 2, 8 et 13 millions FCFA en guise d’indemnités.

Soutenus par le député Ousmane Sonko et le rappeur Thiaat du mouvement Yen a marre, ils ont opté pour la confrontation. « Il n’y a pas à chercher de midi à quatorze heures, c’est un combat que la négociation ne va pas gagner. Il faut descendre dans la rue et faire face à ce gouvernement », leur a conseillé Thiaat.

Sonko, pour sa part, a tenu à prévenir les victimes. « Il faudra que vous soyez soudés, sinon le combat risque d’être difficile. Ils vont essayer de vous diviser, de vous corrompre mais soyez amis », leur suggère-t-il.

Share on Facebook2Tweet about this on Twitter



Commenté