Emprunt obligataire – Khalifa Sall : “La teneur de ma discussion avec Amadou Bâ chez lui…”

Emprunt obligataire – Khalifa Sall : “La teneur de ma discussion avec Amadou Bâ chez lui…”

La question de l’emprunt obligataire de la municipalité de Dakar s’est invitée au procès de Khalifa Sall ce matin. Le maire de la Ville est revenu sur le préjudice causé par le refus de l’État, d’autoriser cet emprunt obligataire qui portait sur la somme de 20 milliards de FCfa.

“L’État m’avait à trois reprises, servi un avis de non-objection. Ce qui me donnait un quitus au niveau de l’Uemoa pour le décaissement de ces 20 milliards. A ma grande surprise, la veille de l’obtention de cet emprunt, le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Ba, m’a appelé pour une renégociation”, révèle Khalifa Sall devant la barre.

Mais, précise-t-il, c’est cette invitation du ministre qu’il n’a pas compris. Néanmoins, il a accepté de rencontrer Amadou Ba, chez lui.

“Une rencontre qui a vu la présence du représentant de l’Usaid qui était le garant de la Ville de Dakar pour cet emprunt. Seulement, la réunion n’avait pas permis de décanter la situation. J’étais outré par ce qu’on m’avait proposé. Je ne révélerai jamais la teneur de nos discussions. Parce que, j’ai une certaine culture républicaine”, dit- Khalifa Sall selon qui, ces 20 milliards auraient dû aider à restructurer Dakar”.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter



Commenté