« 4 Mois D’arriérés De Salaire » : Les Précisions Du Collectif Des Travailleurs Du Centre De Sauvegarde De Pikine

0
7


Single Post
Centre Sauvegarde de Pikine
En réaction à une publication parue dans Seneweb le mercredi 03 juin 2020, intitulé « La galère des travailleurs du Centre de Sauvegarde de Pikine », un texte faisant état de la situation que vivent les travailleurs notamment « les vacataires, prestataires et permanents qui courent derrière quatre mois d’arriérés de salaires », le Collectif des travailleurs du Centre de Sauvegarde de Pikine a apporté des précisions.
En effet, le même article, une reprise du Journal l’AS – N°4381 du 03 juin 2020 informe que « les travailleurs indexent Madame la Directrice Oulimata Ndoye à qui on a fait dire qu’elle a épuisé les ressources extrabudgétaires émanant de la participation des pensionnaires mineurs (…) », regrette-ton dans la note reçu.
« Nous précisons à ce niveau que tous les travailleurs sont payés sur une ligne budgétaire allouée par l’Etat. Toutefois il y a des lenteurs de paiement qui n’engagent aucunement la responsabilité de la Directrice Oulimata Ndoye. En conséquence, dans la forme comme dans le fond, les travailleurs du Centre de Sauvegarde de Pikine, dans leur totalité, se démarquent radicalement de ces propos qui n’engagent que leur auteur », précise le Collectif des travailleurs du Centre de Sauvegarde de Pikine.
 Le document de préciser toutefois que « Madame la Directrice a cherché à les soulager depuis la rentrée. Elle est plutôt dans une dynamique de consolidation des acquis qu’elle a trouvés depuis son arrivée au centre. Mieux, elle cherche à aller bien au-delà ».