Le marabout, ami des « djinns », écope d’un an de prison

Le marabout, ami des « djinns », écope d’un an de prison

Mamadou Aliou Koulibaly a été reconnu coupable par le tribunal de Grande Instance de Dakar pour les faits d’escroquerie et acte de charlatanisme. Le montant du préjudice est évalué à 2, 4 millions FCFA.

Les faits remontent au 1er novembre 2016. Selon l’accusation, le marabout a trouvé M. Gueye, commerçant de son état, sur son lieu de travail pour lui demander le prix d’un téléviseur qu’il n’a pas pu acheter. Au cours des discussions, il lui  parle de bains mystiques capables d’attirer les clients. Le commerçant mord à l’hameçon. Et accepte de s’isoler, un temps, dans une chambre que lui a trouvée le sieur Koulibaly. M. Gueye lui remet, dans un premier temps, la somme de quatre cent mille (400 000) francs CFA pour l’achat d’un parfum pour les bains.

Koulibaly réussit à faire croire au jeune commerçant et à un de ses amis, A. Sall, qu’il travaille avec des « djins » et est capable de multiplier des billets de banque. A Sall remet, ainsi, 2 millions FCFA au marabout. Dans un tour de mystification, il réussit à leur faire gober qu’un « djin » est apparu. Et qu’il est dans leur intérêt de se faire soigner au plus vite. Ainsi, les deux pigeons réunissent les sommes demandées par le marabout.
A la barre, le sieur Koulibaly a nié les faits à lui reprochés.  «  C’est dans les mallettes que je devais remplir l’argent avec l’accord des «Djins» mais, ces derniers ont refusé de me remettre le code. Les «Djinns» m’ont combattu et j’ai vomi du sang en pleine séance de mystification. J’ai été hospitalisé pendant 24 heures à l’hôpital des «djinns» », a tenté d’expliquer le marabout.

Le parquet qui a déploré l’irresponsabilité des deux amis a finalement condamné  le marabout Gambien à 1 an de prison ferme.

Share on Facebook1Tweet about this on Twitter