Aly Ngouille Ndiaye : «Fermer les sites d’orpaillage n’est pas la solution»

Aly Ngouille Ndiaye : «Fermer les sites d’orpaillage n’est pas la solution»

Au lendemain de la répression qui a causé mort d’homme sur le site d’orpaillage de Khossanto, le ministre des Mines, Aly Ngouille Ndiaye, a vivement regretté les affrontements à l’origine de la mort du jeune Yamadou Sagna, tué par balle lors d’accrochages avec des douaniers. Aly Ngouille Ndiaye d’indiquer toutefois que « Fermer les sites d’orpaillage n’est pas la solution ».

En effet, reconnait-il, « l’orpaillage existe dans tous les pays, y compris les pays développés. Nous devons plutôt renforcer le dispositif mis en place pour organiser l’orpaillage ». Mieux, « Nous avons autorisé 18 couloirs dans la région de Kédougou et accordé l’ouverture de 5 comptoirs d’achat d’or. Nous allons pousser ces comptoirs à démarrer leurs activités et faciliter l’écoulement de l’or au niveau des sites d’orpaillage », informe le ministre des Mines, dans le quotidien Lobservateur de ce vendredi 17 février 2017.

Pour ce qui est du retrait annoncé des agents de la douane, mis en cause dans ces évènements, « il s’agit plutôt de sursoir aux contrôles dans les couloirs d’orpaillage et non dans les zones aurifères », rectifie Aly Ngouille Ndiaye.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter



Commenté